jeudi 5 juillet 2012

Livre éphémère


Attention, vous n'avez que deux mois pour lire ce livre
C’est une nouvelle technique commerciale qui vient d'Argentine. Le livre éphémère comme rempart à la numérisation systématique de contenus littéraires.

L'idée est originale, mais le pari est risqué. Eterna Cadencia, maison d'édition de Buenos Aires, en Argentine, a mis au point "El libro que no puede esperar", littéralement "Le livre qui n'attend pas". Acheté dans un sac hermétique, imprimé avec de l'encre qui disparait, ce livre s'efface en à peine deux mois après son ouverture, et les pages redeviennent alors blanches, sans le moindre caractère imprimé, explique le site internet du Times. Une initiative qui vise à restreindre la toute-puissance des eBooks, ces livres qu'on lit sur internet et qui font plier les éditeurs traditionnels sous le poids d'une concurrence de plus en plus rude.

Les Argentins, eux, semblent conquis et la maison d'édition est en rupture de stock. Les témoignages recueillis ont montré que cette caractéristique donnait une dimension supplémentaire à l'objet "livre". Un ouvrage définitivement plus fragile, et une histoire à laquelle on s'attache davantage. De son côté, Eterna Cadencia croit au succès de son nouvel objet, et projette d'étendre le concept à ses nouveaux auteurs. "Cette fois, nous aurons la garantie que nos auteurs sont lus", explique la maison d'édition. Reste à savoir si le succès pourra se péréniser.




Service offert par Quizz.biz

1 commentaire:

  1. Finalement une bonne idée qui vient de l'Argentine! :)

    RépondreSupprimer